Vous êtes un particulier ? Payez vos factures en ligne

01 83 94 14 94

Canicule – bonnes pratiques pour arroser malin son jardin

Metéo France annonce de fortes chaleurs en cette semaine du 22 août. Nous avons donc décidé de publier un article sur les bonnes pratiques pour arroser son jardin tout en se souciant de l’environnement.

Astuce et conseil donné par un membre de notre partenaire UNEP

Dès que la chaleur s'installe, on a rapidement le réflexe d'arroser abondamment pour nourrir la plante face à la chaleur. Attention, ce geste doit être mesuré et réfléchi. Il faut par exemple mieux planifier son arrosage pour que celui-ci bénéficie pleinement au jardin.

Violette, paysagiste en région Rhône-Alpes, interrogé par Les entreprises du Paysage, explique : « On va choisir les zones à arroser en fonction de leurs besoins. Premier réflexe pratique et écologique : il est inutile d'arroser son gazon de manière obsessionnelle, il sera le premier à pâtir de la chaleur et l'eau pourra difficilement pallier une exposition prolongée au soleil pendant toute la journée. Alors pourquoi gaspiller l'or bleu ? ».

Pourquoi s'obstiner à conserver une pelouse bien verte et fraîche en été ? La nature se remet très bien de nos quelques étés trop chauds et vous retrouverez de la verdure une fois le déficit hydrique passé, sans avoir gâché inutilement de l'eau.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, un arrosage fréquent en forte période de chaleur n'est pas forcément une bonne idée. « Si l'on ne bénéficie pas d'un système de goutte à goutte qui va permettre une hydratation continue au niveau des racines, on préfèrera un arrosage important une fois par semaine, plutôt que plusieurs petits arrosages quotidiens. Et bien sûr on arrose le soir, une fois le soleil couché. »

L'idée est de se recentrer sur les plantes pour lesquelles l'apport en eau sera le plus bénéfique. « De manière générale, les plantes annuelles seront les plus fragiles, comparées aux plantes vivaces. Elles doivent donc être arrosées plus fréquemment. On arrosera les rosiers une fois par semaine, tandis qu'un arbre bien enraciné, par exemple, ne nécessitera de l'eau qu'une fois tous les 15 jours », explique Violette Egon.

En règle générale, il faut éviter d'arroser entre 11 h et 17 h car les stomates des plantes sont fermés, l'eau ne pénètre pas et les goutelettes peuvent même faire un effet loupe qui brûle les feuilles. L'idéal reste le soir ou le matin au moment où les végétaux ont leurs stomates ouverts pour récupérer la rosée. De plus, lorsque les températures sont plus fraîches vous minimisez l'évaporation et donc vous augmentez l'efficacité de votre arrosage.

 

Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4301-chaleur-jardin-plantes-arrosage

Date : 22/08/2016