Vous êtes un particulier ? Payez vos factures en ligne

01 83 94 14 94

La cueillette des champignons

On associe souvent la cueillette des champignons à l’automne car certaines espèces poussent en abondance à cette période notamment avec l’arrivée des pluies, bien que vous puissiez tout à fait en cueillir toute l’année. 

 

Comment s’y prendre pour la cueillette ?

Que vous soyez expérimenté ou encore débutant, il est important de suivre quelques conseils afin d’éviter l’intoxication et surtout préserver les espèces. Avant chaque cueillette il est essentiel de se préparer, surtout si cela est nouveau pour vous. En effet, il est nécessaire de connaitre les espèces comestibles afin de laisser au sol les plus toxiques, ou encore les champignons trop jeunes ou vieux qui ne seront plus comestibles. Pensez également à y aller avec des connaisseurs ou des membres de l’association mycologique de votre région, qui sauront plus facilement où les cueillir et surtout lesquels choisir ! Pendant la récolte, favorisez un panier en osier et un bon couteau pour les couper au ras du pied, ce qui permettra aux champignons de se régénérer plus facilement. En tant que petit consommateur vous ne pouvez pas récolter les champignons en abondance et votre récolte ne doit pas excéder les 5litres et sont interdits à la revente. Après la cueillette, prenez le temps de vérifier vos champignons afin d’être sûr qu’ils soient comestibles. En cas de doute, vous pouvez contacter un membre de l’association mycologique mais vous pouvez aussi demander à un pharmacien proche de chez vous.

 

Les cueillir, oui ! Mais quelle quantité ?

Il y a ce qu’on appelle des règles d’or, qui sont à respecter incontestablement pour le bien de la biodiversité. Les champignons sont protégés selon l’article R163-5 du code forestier, et explicite que la cueillette des champignons en forêt publique ne doit pas dépasser les 5litres par personne (cette loi ne s’applique pas au cas des truffes), sauf règlementation contraire locale. Au-delà, vous pourrez encourir à de lourdes peines, d’autant plus si vous vous aventurez sur des propriétés privées. Il existe aussi des terrains communaux qui sont exclusivement réservés aux habitants de la commune possédant une carte annuelle de ramassage de champignons.

Date : 13/11/2019