Vous êtes un particulier ? Payez vos factures en ligne

01 83 94 14 94

Zoom sur une plante : le muguet

Le muguet est la plante qui symbolise le mois de mai et l’arrivée durable du printemps. Comment le cultiver pour cueillir soi-même dans le jardin cette fleur porte-bonheur ?

Le tout premier brin de muguet fut offert par le Chevalier Louis de Girard de Maisonforte le 1er mai 1560 au futur roi Charles IX. Alors âgé de 10 ans et de santé fragile, le cadeau fut présenté comme un porte-bonheur. Lorsqu’il accéda au pouvoir après la mort de son frère, le roi en souvenir de ce geste de bon augure, fit offrir aux dames de la cour un brin de muguet.  La tradition naquit alors, mais ne dura pas. Ce n’est qu’en 1900 qu’on la verra renaitre, lorsque des grands couturiers organisèrent une fête dans les bois de Chavile en région parisienne et offrirent aux convives des bouquets de muguet. Cet évènement relança la coutume d’offrir un brin de muguet au 1er mai pour symboliser l’affection et le bonheur.

Le muguet, Convallaria majalis, est une plante vivace qui se propage en touffe grâce à ses rhyzomes ramifiés appelés « griffes ». C’est une plante de sous-bois qui ne supporte pas le soleil direct et préfère l’ombre. Comme la plupart des végétaux appréciant l’ombrage, il se plait dans les sols riches, frais, humifères et humides. Mais il n’aime guère l’eau stagnante au niveau de ses racines et il convient, à la plantation, de disposer un lit de gravier de quelques centimètres au fond du trou en guise de drain avant de le remplir de terre enrichie au terreau.

La meilleure façon de cultiver le muguet est de ne pas trop s’en préoccuper à condition qu’il ne manque pas d’eau, et de le laisser s’étaler naturellement jusqu’à former un vaste tapis florifère. Il supporte également très bien la culture en pot, si l’arrosage est conséquent. Le muguet se plante en griffe nues, à l’automne, ou en plant, au printemps.

Attention, le muguet est une plante très toxique qui provoque la mort par arrêt cardiaque. La consommation accidentelle de 5 baies, 2 feuilles, 2 tiges ou même de l’eau du vase suffisent à justifier l’hospitalisation d’un jeune enfant. Ne laissez pas trainer l’eau contaminée par un bouquet de muguet, surtout s’il s’agit d’un verre, comme c’est souvent le cas.

Date : 16/05/2016